Le pont de Nouvel an

Mon dernier petit pont à mettre juste en aval de celui inspiré du Bietschtal. Il permet à la double voie de repasser au dessus d’elle-même, après un hélicoïdale dans la montage.

Cette fois il est inspiré d’un dessin d’ingénieur de 1846, trouvé sur le forum de LR Presse.

J’ai souhaité avoir un tablier renforcé, en plus des arceaux latéraux. De plus, ce petit pont, coupe la voie inférieure à 55°. Il est donc asymétrique. Tâche au combien aisé pour quelqu’un, qui, comme mon ami Marc, maitrise parfaitement son logiciel de dessin. Une petite récréation intellectuelle pour un concepteur de modèle autrement plus complexe Rigolant

Il n’y a plus qu’à découper dans du plexi de 1mm. Suite très bientôt, j’espère Langue tirée

20.01.2014

Et voici le pont, qui a été découpé en 16 pièces distinctes puis collé à la Pattex Ultra Gel.

Ça va être sympa. Faut juste pas que je me loupe à la peinture… Bouche cousue

Il faut aussi que je prépare le terrain. Enlever les rails, couper dans le bois et créer les culées de pont.

Coté peinture, d’abord un coup de primaire Tamia de couleur gris.

Et si on essayait un pont vert… Bon là, il est carrément fluo. No Good ! Innocent

En attendant, j’attaque les culées dans de la feuille de mur Faller en polystyrène. Que j’assemble avec une colle de contact sans solvant !

Rien de bien compliqué : Faut juste pas trop trembler sur le cutter Incertain

Après une seconde couche de rouille / brun sur le vert, voici finalement le résultat. Je dois avouer que je suis assez content du résultat donné par ce petit pont original. Il faudra le vieillir par la suite, mais je ne sais pas encore faire. Chouette, un nouveau truc à apprendre Clin d'œil

Date de dernière mise à jour : 20/01/2014