Le pont de l'Intschireuss

Pour ma ligne sur les modules de montagne, je souhaitais réaliser quelques ponts, en pierre, bien sur, mais aussi des ponts en métal.

Un jour de Janvier 2009, je suis tombé sur cette photo qui se trouvait dans le bouquin sur la ligne du Gothard. Et j’en suis tombé amoureux. Si si. Rigolant

C’est le second pont au dessus de la Meienreuss. Un magnifique assemblage de pierre et de fer.

Mais la partie la plus intéressante, pour moi, c’est que ce pont a, par la suite, été renforcé par des poutres lenticulaires qui lui confèrent un aspect assez particulier.

Seulement voilà, impossible de trouver sur le web, des plans ou des photos me permettant de prendre quelques mesures.

En faite, ce n’est pas très grave, sachant que ce type de renfort lenticulaire a été appliqué à bon nombre de pont du Gothard.

Voici celui qui passe au dessus de l’Intschireuss.

En voici une autre prise de vue, lors de son remplacement progressif par un pont en béton Déçu

On retrouve une fidèle reproduction, de cette superbe structure, sur la maquette du musée des transports, à Lucerne.

 

Bien évidement, mon but n’était pas d’en refaire une parfaite reproduction, ce dont je suis tout a fait incapable. En pleurs

 

Par contre, de réaliser une structure acceptable, suffisamment proche pour que le doute ne subsiste pas, devait être possible.

Un autre point essentiel, il devait être facile à assembler, voir, pourquoi pas, reproductible pour les copains modélistes.

 

Me voilà parti sur des croquis de principe. Sourire

Grâce à l’aide de mon ami Marc, spécialiste, entre autre, du design 3D, il a été possible de modéliser chaque pièce, avec un logiciel professionnel.

Après une bonne dizaine d’heures de boulot, Marc m’a réalisé une petite merveille. Passer de la photo à un assemblage 3D, c’est assez génial, et tout nouveau pour moi. Je crois bien que j’ai fait tourné ce pont pour le voir sous tous les angles, pendant au moins une semaine, tellement j’étais content !

Pour que ce pont soit facile à assembler, il est composé de 13 pièces qui s’emboîtent les unes dans les autres.

Il ne reste plus qu’à trouver la technologie, le fabriquant, la matière, afin de diminuer le prix de la réalisation au maximum.

Presque un détail… enfin presque..Avare

Un premier prototype est réalisé en laiton, découpé au jet d’eau. La qualité est excellente. La mauvaise surprise a été le devis final. Environ 5x plus cher que ce que nous avions estimé !!! En pleurs

Enfin, ce petit bout de pont permet, au moins, de valider les proportions.

Mais il va falloir que je trouve une autre solution pour revenir un prix acceptable.

 

Après consultation de 7 sous-traitants et 4 devis, voici enfin un proto complet de la face du pont.

Ce sera de l’acier découpé au laser. Evidement, cette technologie chauffe pas mal, ce qui nous a obligés à modifier certaine partie de l’assemblage, mais rien de dramatique.

Du coup, le prix a chuté de 76%. C’est encore un peu cher, mais il semble que ce soit  difficile de faire moins.

La concrétisation de mon coup de foudre se rapproche.Rigolant

25 Mars 2009

 

Un jour à marquer d’une pierre blanche, pour moi et Marc, en tout cas. Le devis accepté, la fabrication en petite série peut commencer. Nous voilà devant la découpe laser de ce qui n’était, il y a encore quelque jours, qu’un dessin 3D. Un vrai bonheur ! Sourire

Quelques heures plus tard, les 130 pièces sont à la maison. Il n’y a plus qu’à assembler le premier pont et espérer que nous n’aurons pas fait d’erreur de conception…

 

 

Le montage en 4 étapes.

 

1)     Donner de petits coups de lime sur toutes les petites pattes qui permettent de connecter les pièces.

2)     Insertion des deux niveaux horizontaux et le dessous en arc de cercle.

3)     Insertion des 8 croisillons verticaux.

4)     Assemblage de la deuxième face verticale.

 

Le tout m’a pris très exactement 1h30. C’est pas beau la technique ?

29 Mars 2009 :

Et voici le résultat.

Un modèle de pont très proche de l’original de l’Intschireuss, dans sa version du début du siècle passé.

Autant vous dire que Marc et moi sommes aux anges !!! Innocent

 

 

 La dimension du pont, à l’échelle N est de 40cm de long pour 3 cm de large.

 Il peut être assemblé en pont double, comme dans la réalité, avec un entre axe des deux voies de 3 cm.

 
 

Sauf erreur de ma part, c’est une première mondiale! De fabrication 100% Suisse, produit dans une petite entreprise local à deux pas de chez moi.

 

Et voici la version du pont en double voie. J’en suis encore tout retourné ! Embarassé

Ahhh, voici la version peinte par mon ami Françis de FMR Prod.

Rouillé juste ce qu’il faut.

Il n’y a plus qu’à y faire circuler des convois typiques du Gothard. Sourire

 

Mais avant que je puisse installer ces ponts, il faut d’abords que je termine la pose des voies sur les modules de montagnes !

En attendant, je rêve sur ces photos. Clin d'oeil

 

Date de dernière mise à jour : 29/11/2013