Les murs

06.03.2015

Pour faire un mur verticale avec du plâtre, c’est disons… remettre en question les lois de la gravité Innocent

Donc, pour résoudre ce petit problème, j’ai commencé par découper, à la bonne mesure, un bout de balsa de 2mm d’épaisseur.

J’ai ensuite posé mon balsa sur ma place de travail et l’ai recouvert d’environ 2 à 3mm de plâtre. Bien évidemment, ça déborde de partout ! J’ai donc enlevé l’excèdent au cutter. On voit déjà des irrégularités apparaitre.

Puis, je tire, avec mon cutter, à la règle, des lignes droites peu profondes.

Toujours avec le cutter, je fais de petites entailles verticales pour simuler les pierres.

Le problème du balsa, c’est qu’il se courbe sous l’effet de l’humidité. Le problème du plâtre c’est qu’il peut devenir cassant à faible épaisseur. Pas de soucis, dans un cas comme dans l’autre.

Une fois le plâtre déposé sur le balsa, il faut le recouvrir avec, par exemple, une autre planche et mettre du poids dessus, puis laisser sécher une nuit, au moins.

Pour le plâtre qui se casse, il suffit de remettre un peu de colle dessous et de repositionner le morceau de plâtre.

Je peins rapidement un premier lavis noir, histoire de voir apparaitre les pierres

Ce n’est qu’une première étape. Je vais rajouter des couches successives de différents lavis d’autres couleurs, puis quelques verdures et cela devrait commencer à donner un résultat acceptable… A suivre, donc...Langue tirée

 

 

 


 

15.03.2015

Quand j’ai voulu faire le bas de mon mur, je me suis dit que j’allais tout abimer après, si je ne posais pas le ballast avant. Incertain

 Et, quand j’ai voulu poser mon ballast, je me suis dit que si je ne posais pas mes poteaux de caténaire avant, j’aurais des problèmes après, vu que les poteaux vont être en partie recouverts de ballast. Incertain

Donc, j’ai d’abords posé mes poteaux (sans la ligne de contact), puis mon ballast et seulement après commencé à décorer mon mur avec de la structure d’arbre MiniNature.

Une fois posé la caténaire Vollmer, il ne restait plus qu’à faire l’inspection de la voie avant de laisser passer à nouveau les convois. Clin d'œil

Première à passer, une RBe 4/4 avec sa face rouge et son fourgon postale.

Ahhh, les fameux wagons du Bern-Lötschberg-Simplon tirés par une Re 4/4.

C’est t’y pas beau, hein ? Clin d'œil

 

Date de dernière mise à jour : 15/03/2015