Le château

22.11.15

Mon ami Michel qui faisait du N bien avant moi m’a donné quelques trains et bâtiments avant de démonter sa maquette.

Ce château Kibri en faisait partie et il m’a semblé intéressant de le remettre dans un contexte montagnard.

Après avoir découpé sa base en plastique, je l’ai calé sur ma montagne avec quelques morceaux de bois collés sur le papier.

Pressé par l’envie de terminer ma première couche de plâtre sur ma montagne, je n’ai pas réfléchie tout de suite à comment intégrer ce bâtiment.

Quelques jours plus tard, une solution possible m’est apparue.

Entourer la base du château avec des petits morceaux de bois pour en faire une structure me permettant de poser du papier par la suite.

Vous me direz que j’aurais dû faire ça avant de poser tout le plâtre sur ma montagne !

Et c’est vrai !!!

Mais comme je l’avais déjà écrit il y a quelques années, quand je « travaille » sur ma maquette, je me laisse porter par mes envies du moment, sans contrainte, juste le plaisir. Si cela n’est pas toujours la solution optimum, ce n’est pas bien grave, ce n’est que mon hobby :-)

La suite, vous la connaissez ;-)

Plâtre, taille de rochers et 1er lavis.

Ça commence à ressembler à quelque chose que j’avais imaginé :-)

Après un week-end sous la neige… Une bénédiction pour le modéliste qui cherche une super excuse pour rester bricoler ;-)

Pose de plâtre, taillage et peinture sur le reste de la montagne, yes :-)

Après une journée intensive de pose d’herbe, tout cela prend joliment forme :-)

 

 

 

 


 

29.11.15

Il est temps de rajouter quelques petites choses sur toute cette herbe d’un vert éclatant ;-)

 

A cette altitude, il n’y a plus que des sapins qui poussent, mais je ne suis pas sûr que mes vieux sapins Kibri soit du plus belle effet...

Avec un peu plus de sapins, des buissons et quelques fleurs d’automne, est-ce vraiment mieux ?

Mmhhh… bien que ce soit sympa, je ne suis pas encore convaincu.

On verra si j’arrive à améliorer tout ça ?

 

 

 

 


 

Date de dernière mise à jour : 29/11/2015