Construction

Juin 2006 :

Ce petit module, ou plus exactement, ce bout de planche, était destiné, à connecter le module été des 4 saisons et la maquette des 1000 et une erreurs. Il sera, par la suite, utilisé pour connecter le module été avec les nouveaux modules de montagnes.

A ce stade, rien de nouveau. Support de voie en peuplier 4mm et voie souple Peco code 80. Presque un détail à poser.

 

Novembre 2006 :

La fonction de connexion ayant été réalisée, il m’a fallu 4 mois pour me décider sur ce que je voulais vraiment tester sur ce module. Finalement je suis parti sur un pont, assez simple, du commerce, qui sera suivi de deux entrées de tunnels.

 

Décembre 2006 :

Tunnel, oui, mais le quel ? A la main ? Un classique en pierre ? Et si j’essayais ces fameuses entrées que l’on voit tout le temps avec un ICE allemand. Allez hop, je me lance. Ces entrées sont inclinées, il faut donc prévoir un appui sur l’arrière. Ici, j’ai un peu exagéré. Celle là ne risque pas de bouger ! Bon, comme d’habitude, on n’oubliera pas de ballaster la voie et de poser la caténaire à l’entrée, avant que cela ne devienne difficile d’accès.

 

Décembre 2006 :

L’arrière du tunnel. Les bords sont simplement réalisés en carton peint en gris. On doit pouvoir faire mieux… Le ballast se prolonge pour que de l’extérieur on ne voie pas tout de suite le bois. Ici, c’est un peu court. Mais je pourrais le prolonger plus tard, étant donné que nous sommes derrière un séparateur scénique.

 

Janvier 2007 :

Pour le démarrage du décor, c’est comme d’habitude, du papier d’emballage pour les colis postaux, type papier « kraft ».

Ah et un arrière fond en … peuplier bien sur Clin d'oeil

 

Octobre 2007 :

Oups, déjà 8 mois passés, mais qu’ai-je donc fait ? Sûrement un autre module…

Enfin bon, du coup je me suis dit qu’il fallait frapper un grand coup ! Me voilà donc à badigeonner du plâtre. J’ai vue quelques belles maquettes avec de magnifique rochers fait avec cette technique. Fallait vraiment que j’essai. Sourire 

Novembre 2007 :

Oulahhh ! Mais aïe ouïe aïe, que se passe-t-il ? Impossible de tailler mon rocher dans ce plâtre en béton !  En pleurs Appelle au secours de mon ami Christophe « l’automne et son magnifique pont en pierre des 4 saisons » qui me conseille de remplacer mon plâtre par du « mastic pour l’intérieur ». Ca ressemble à du plâtre, mais c’est plus mou une fois sec et donc « taillable » au cutter. J’en rajoute donc une couche et réalise un petit essai.

 

Novembre 2007 :

Je suis content. Bon d’accord, c’est pas encore ça et c’est beaucoup trop régulier mais c’est sympa.

 

Novembre 2007 :

Gloups ! Mauvais mélange. Trop d’eau et du coup, le mastic s’est étalé en bas de la pente pendant la nuit…

 

Novembre 2007 :

Taille et peinture grise. J’ai les doigts tout râpés. En plus, comme je ne suis pas très doué pour la couleur, du coup, c’est vraiment gris gris Déçu Mais ne nous laissons pas abattre pour si peu.

Novembre 2007 :

Trois sapins et un peu d’herbe, voilà que cela à meilleur mine.

 

Novembre 2007 :

Nouvelle essai de rocher. Cette fois, j’essais de donner plus de relief en superposant différentes épaisseurs de mastic et en essayant d’être plus aléatoire dans mes coups de cutter. Pas facile. Clin d'oeil

 

Novembre 2007 :

Un peu d’herbe sur les zones non verticales. Sympa ! Sourire

 

Novembre 2007 :

Aller hop, sapins et petit mazot d’alpage. Je me demande si mes entrées de tunnel ultramodernes sont tout à fait à leur place dans ce paysage ? Non décidé

 

Date de dernière mise à jour : 08/12/2013