Rivières

Pour démarrer ma rivière, j’ai commencé par fabriquer les cailloux qui formeront le lit de celle-ci. Le comble étant de les recréer à partir d’une couche de plâtre séchée, alors que j’ai taillé du rocher pendant plusieurs mois et qu’il m’aurait suffit de garder les chutes du découpage….

J’ai ensuite coloré ces petits cailloux en bleu clair (un peu comme l’eau des glaciers) et d’autre en gris clair. Le tout avec un lavis super dilué. Puis je les ai collé avec de la colle blanche diluée avec de l’eau.

J’ai aussi posé de la ouate pour la chute d’eau.

J’ai testé un nouveau produit. Eau naturelle Faller 171661. C’est très liquide et sèche en 24h. De plus, le volume à verser et très important par rapport à celui qui reste, une fois sec. Je dirais dans une proportion de ¼.

Mes rivières ayants des déclivités très importantes et variées, il m’a fallu une dizaine de coulée avant d’obtenir un résultat satisfaisant. Vérifier que tout le lit de la rivière est bien colmaté avant. Sous peine de grosse fuite. Ce qui m’est bien évidement arrivé !!! Heureusement la moquette à 30 ans ;-)

Une des coulées, au fond, en cours de séchage. Un peu gros mes « petits cailloux ».

Au final, ça donne ça, après un petit dry brushing blanc sur la cascade et sur la rivière.

C’est assez sympa. Mais je suis sur que mes amis du projet Gotthard vont y ajouter quelques finitions ;-)

Même travail sur la partie gauche du module. A 24h de séchage et dix coulés par rivière, ça nous fait 20 jours. Voilà le mois d’Août terminé !

Date de dernière mise à jour : 29/11/2013