Le grand hangar

04.03.2018

C'est parti pour la peinture du grand hangar. Un challenge pour moi car ce n'est vraiment pas ma spécialité ! Une première couche de primaire Tamia. A noter que ce produit va disparaitre en Suisse, trop dangereux pour la santé... Mais par quoi va-t-il être remplacé ?

Puis je vais passer à l'aérographe un gris léger pour la façade, puis un rouge-brun pour l'avant toit. Je vais ensuite peindre au pinceau tous les reliefs des pourtours de fenêtres dans un gris plus foncé.

 

Exercice identique pour les faces latérales du bâtiment. Même avec un relief de deux dixième de millimètre sur les pourtours de fenêtre, pas facile de ne pas déborder...

 

 

 

J'ai ensuite dessiné les fenêtres au stylo feutre pour avoir une première impression.

 

 

 

Bonne nouvelle, mon bonhomme passe par la porte, preuve que l'échelle du bâtiment n'est pas trop mauvaise. Pour rappel, j'ai fait tous les plans à l'oeil, en partant d'un écartement de voie et de la hauteur d'une locomotive au 1:160.

 

 

 

Même exercice pour les vitres du grand hangar.

 

 

Evidemment, les vitres en papier avec un éclairage derrière, c'est tout de suite moins crédible ;-)

Et j'ai encore un sacré boulot de retouche à faire sur ma façade avant...

 

 

Deux ans plus tôt, on avait, avec Marc, fait un essai de découpe laser dans du papier cartonné, avec des résultats prometteurs. Marc a donc modélisé toutes les fenêtres pour les envoyer sur une découpeuse laser.

 

 

Toutes les fenêtres des 3 bâtiments avec un peu de réserve, tiennent sur une feuille A4. On a poussé la modélisation jusqu'à avoir des croisillons de trois dixième de millimètre. Avec un résultat vraiment magnifique.

 

 

 

Découpage des fenêtres, au cutter, tout en délicatesse puis collage avec... ?

J'ai fait plusieurs essais et le résultat fut, pour moi, des plus inattendu. La colle blanche est ce qui tient le mieux sur ce matériau d'impression 3D.

 

 

 

Voilà le résultat sur une face latérale. J'ai ajouté les portes par la suite. Juste un petit bout de carton peint dans un gris plus foncé. Je trouve le résultat de cette façade juste magnifique, mais ça n'engage que moi ;-)

 

 

Pour le vitrage, je voulais quelque chose de semi-opaque. L'intérieur du bâtiment ne sera pas décoré, donc des vitres transparentes n'aurait pas forcément été idéale. J'ai opté pour un bout de fourre transparente, qui donne l'aspect du verre dépoli.

 

 

Voilà ce que ça donne sur la grande verrière, avec beaucoup de lumière. L'effet devrait s'estomper lorsqu'il y aura le toit.

 

 

Avec moins de lumière et un objet tout proche, l'effet du verre dépolie est exactement ce que je recherchais. Trop bien :-)

 

 


 

11.03.2018

J'ai d'abord peint toutes les portes à l'aérographe, dans ce bleu turquoise. Suivi d'un peu de rouge, un peu de brun avec mon pinceau à quelques poiles. La patience est de rigueur !

 

 

 

 

Après quelques heures, voici le résultat. J'ai réussi à baver sur certaines lignes ! Pfff... :-(

Heureusement, j'ai prévu de laisser ouvertes certaines portes ;-)

 

 

 

 

Voilà, seule les portes les mieux réussis restent fermées. De l'autre coté du bâtiment, les portes donnant sur les portes closes de ce coté, seront ouvertes, de manière à pouvoir accéder à tous les emplacement du hangar.

 

 

 

 

 

Quand j'ai modélisé ce premier bâtiment, je n'avais encore aucune idée du résultat qui sortirait d'une imprimante 3D. J'ai été surpris par la souplesse de la matière et donc dû renforcer les coins avec un peu de bois pour rigidifier l'ensemble.

 

 

 

 

Collage de la face arrière du grand hangar. Pas si évidente, car les parois font 1mm d'épaisseur et le matériau souple n'aide pas à la manœuvre ;-)

 

 

 

 

Collage du toit, découpé dans de la plaque plastique. Le toit à 4 pans...

 

 

 

 

J'ai aussi dû rajouter des petits bouts de bois pour faire tenir le toit sur la façade avant.

 

 

 

 

Il ne reste plus qu'à poser les tuiles sur l'épaisseur simulé de la face avant et on y est :-)

 

 

 

Voilà le grand hangar d'Erstfeld terminé. Un rêve de modéliste ferroviaire suisse réalisé ;-)

 

 


 

 

19.03.2018

Sur le même principe que le grand hangar, je m'attaque au petit hangar qui est dans le prolongement du premier. Il y a juste un peu moins de place pour coller les fenêtres et vitres entre les portes...

Collage des portes ouvertes, qui correspondent aux portes fermées du grand hangar.

 

Je ne me suis toujours pas amélioré avec mon pinceau à 3 poiles...

Collage des 3 parois au grand hangar.

 

Pour les 6 pans de la toiture j'ai nettement plus transpiré ! Je n'ai trouvé que de plaques de toitures en gravage laser. C'est très joli, mais c'est... très mou. J'ai donc du coller un bout de carton sous chaque plaque de toiture avant de pouvoir les poser définitivement.

 

Finalement le voilà :-)

Même si il y a pal mal de petits défauts, je suis vraiment content de ce premier bâtiment que j'ai créer de toute pièce et dont je rêvais pour Erstfeld :-)

Un petit comparatif entre l'original et la copie ;-)

Il annonce de la neige deux jours avant le printemps !

C'est le moment de sortir le chasse-neige ;-)))

Date de dernière mise à jour : 19/03/2018