Landilok 11852-I

14.02.2016

Comme Erstfeld, la « Landilok » fait partie du patrimoine ferroviaire Suisse.

Cette Ae 8/14 a déjà été reproduite en N par plusieurs firme de modélisme, mais malheureusement à des prix fort peu raisonnable mais surtout avec une qualité de roulement peu adaptée à nos chères maquettes dont les courbes sont souvent incompatibles avec ces modèle trop proche de la réalité. Un comble non ;-)

Par contre, la Ae 8/14 de Minitrix roule parfaitement bien et est d’un prix très abordable. Malheureusement, la version « Landilok » n’a jamais été produite par la firme.

Mais quand j’ai une idée en tête, il est difficile de me l’enlever !

J’ai donc convaincu mon ami Marc de se remettre sur son logiciel préféré et de créer cette version de la Ae 8/14.

Un véritable challenge pour Marc, car, sur cette face avant, pas une seule ligne droite. Tout est en courbe !

Les designers de l’époque maitrisaient à la perfection le galbage des tôles ;-)))

Chaque étape de création a demandée plusieurs essais pour réussir à obtenir une forme assez proche de la réalité. Le résultat et là et j’avoue que, comme d’habitude, je suis comme un gamin devant un sapin de Noël.

 

Voilà finalement la « landilok » modélisé. Prochaine étape, l’impression 3D.

Puis, ce sera la découpe des fenêtres au laser et la réalisation des isolateurs et du pantographe.

De quoi encore s’amuser de longues heures ;-)))

 

 


 

17.04.2016

Le fichier .STL est envoyé chez Sculpteo.

 


 

Quelques jours plus tard, le model arrive. Première impression plutôt bonne même si on se rend bien compte que l’on arrive aux limites de cette technologie avec les machines proposées par Sculpteo.

Pour moins 20 Euro, difficile d’être plus exigeant !

Cette première impression permet au moins de valider, ou pas, certains choix et de voir tout ce qu’il y a, à corriger !

Je vais pousser l’essai jusqu’à la peinture histoire de se donner une meilleure idée.

Première couche grise d’apprêt Tamia.

Puis, à l’aérographe, le fameux « vert landi » avec de la peinture Italeri dilué à 50%.

Masquage avant de peindre le toit.

Application d’un gris métal toujours Italeri.

Mais il brille ce toit !

Masquage pour peindre les deux enjoliveurs en bas de la coque. J’essaie de le faire au pinceau pour voir s’il y a une différence avec l’aérographe ?

Voilà cette coque rapidement peinte et qui met bien en avant toutes les corrections à faire ;-)

Adaptation de la coque pour pouvoir la poser sur un châssis d’Ae 8/14 minitrix.

C’est le moment de se faire mal en comparent le model 3d avec une version produite par Fulgurex.

Aïe aïe aïe, ça fait vraiment mal ;-)))

Je sens que mon ami Marc va encore transpirer sur le modèle 3d, en espérant qu’il me consacre encore un peu de son précieux temps?  :-)

 

 


 

16.11.2016

Deuxième impression 3D. On a rabaissé le toit, arrondi la face avant, redressé les fenêtres de la face avant et arrondi les coins de toutes les fenêtres. Modification simple à écrire mais Marc y a passé quelques heures !

 

On a aussi augmenté la taille de certaine partie pour les rendre plus apparentes, comme les rambardes de l'échelle. Les trous pour les feux et pour les tampons ont aussi augmentés de diamètre.

 

Premier essai de vitre avec une simple feuille transparente peinte en noir. Le gris serait peut-être plus adapté ?

 

Découpe au cutter dans de la vitre de maison pour avoir une première impression sur la face avant de la loco.

Bon, ce n'est pas encore ça, mais ça donne une première idée de ce qu'il va falloir encore tester pour améliorer l'aspect des fenêtres...

Date de dernière mise à jour : 16/11/2016