Vitrine

Zut et flûte ! Tous ces beaux modèles qui nous font craquer, avec lesquels on joue pendant un certain temps, puis qui retournent dans les cartons, remplacés par de nouveaux modèles qui nous font craquer… etc… etc…

Remarquer qu’après plus de 30 ans de modélisme, il est bien normal d’accumuler un peu de matériel… mais si on les achète, c’est aussi pour les regarder.Clin d'œil

Fort de ce constat né d’une frustration, il devenait nécessaire de construire une seconde vitrine. La première ayant été réalisée à l’époque de Ptitrain il y a 14 ans. Mon dieu que le temps passe vite !!!

Toute la réalisation tient presque dans cette unique photo.

-       Peuplier de 5mm d’épaisseur. Avec le recul, c’est trop fin ! Passer au moins à 8mm.

-       Pour les dimensions de l’ensemble, c’est évidemment selon votre choix. J’ai fait découper toutes les pièces chez Hornbach.

-       Les différents éléments sont d’abords assemblés avec des petits clous Peco.

-       Puis j’ai passé de la colle blanche sur toutes les intersections.

-       Les clous Peco sont tellement fins qu’il n’est pas nécessaire de les enlever.

-       Peinture de votre choix sur l’ensemble des éléments.

-       Vissage des charnières entre le bois et le plexiglass. Attention, avant de visser dans du plexiglass, il est nécessaire de le percer à un diamètre légèrement inférieur à celui des vis, sous peine de le faire exploser !

-       Comme le bois que j’ai choisi était trop fin, j’ai dû renforcer mes coins avec des équerres. Que voulez-vous, on ne se refait pas Incertain

Pour fermer le plexiglass sur la vitrine, je le maintiens avec des petites visses coudées. Celles-ci sont vissées dans des petits morceaux de bois eux-mêmes vissés dans la dernière planche de la vitrine.

La vitrine est maintenue dans le mur par deux vis de 5x50mm avec bien évidement des tampons. Ça ne risque pas de s’envoler. Langue tirée

Il n’y a plus qu’à ressortir tout ce qui se trouvait dans les cartons et les disposer selon votre bon plaisir. J’ai fait des demi-étages entre chaque planche, avec de simples tasseaux.

Ne me demander pas pourquoi la nouvelle vitrine ne fait ni la même taille, ni la même couleur et qu’elle n’est même pas alignée sur l’ancienne.

Le côté créatif à parfois sa face cachée Embarrassé

Date de dernière mise à jour : 17/01/2015